Actu

Pas de coup de pouce pour le Smic au 1er janvier 2011

Le montant du Smic sera donc revalorisé de 1,6 % au 1er janvier 2011. Il passera de 8,86 euros à 9 euros de l’heure, soit 1365 euros mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Pas de coup de pouce pour le Smic au 1er janvier 2011

Sans surprise, le Smic ne bénéficiera d’aucun coup de pouce au 1er janvier 2011. C’est ce que le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a annoncé le 14 décembre dernier, lors de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC). Suivant la préconisation du groupe d’experts chargé de se prononcer chaque année sur l’évolution du salaire minimum, le gouvernement a donc décidé de limiter la revalorisation du Smic à l’application des mécanismes légaux prévus par le Code du travail. Le montant du Smic sera donc revalorisé de 1,6 % au 1er janvier 2011. Il passera de 8,86 euros à 9 euros de l’heure, soit 1365 euros mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Parallèlement, le taux du minimum garanti, servant notamment au calcul des avantages en nature dans les professions de l’hôtellerie et de la restauration, sera également revalorisé en tenant compte de la hausse des prix constatée de novembre 2009 à novembre 2010 (1,5 %). Son montant s’élèvera à 3,36 euros.

Xavier Bertrand a expliqué que la préconisation du Groupe d’experts « vise à ne pas compromettre l’amorce de la reprise de l’emploi et son développement à moyen terme ». Il explique également que la loi de 2008 en faveur des revenus du travail, qui a notamment modifié les règles de revalorisation du Smic, « a permis d’encourager fortement les négociations salariales puisque la quasi totalité des branches (88 %) ont pu porter leur minima conventionnel au niveau du Smic. Cette dynamique de négociation salariale se traduit par le fait que, pour la première fois depuis 15 ans, moins de 10 % des salariés du secteur concurrentiel étaient concernés par la revalorisation du Smic au 1er janvier 2010 ».

Nathalie Lepetz
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *