Actu

Promouvoir l’esprit d’entreprise dans les établissements scolaires

Afin de donner le goût d’entreprendre, les chefs d’entreprise s’invitent dans les classes des collèges et des lycées. Cette opération "100.000 entrepreneurs" s’inscrit dans le cadre de l’option de découverte professionnelle des classes de 3ème.

Afin de permettre aux élèves de se familiariser avec le monde professionnel, Gilles de Robien, Ministre de l’Education Nationale, s’est rendu le jeudi 30 novembre dernier avec Philippe Hayat, porteur de l’opération « 100.000 entrepreneurs », dans un collège parisien, accompagné de Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de Price Minister.

Ils ont échangé avec les élèves d’une classe de 3ème du collège Marx Dormoy, établissement prioritaire du XVIIIème arrondissement de Paris, dans le cadre de l’option de découverte professionnelle. Ce fut l’occasion pour deux des promoteurs du projet, Philippe Hayat et Pierre Kosciusko-Morizet, de narrer leur expérience professionnelle et de sonder la motivation et les connaissances des jeunes.

Cette option de découverte professionnelle, de trois heures par semaine, a été généralisée dans tous les collèges depuis la rentrée 2006, à l’initiative de Gilles de Robien. Elle a pour objectif d’améliorer la connaissance qu’ont les collégiens des différents métiers de l’entreprise et de promouvoir l’envie d’entreprendre et l’esprit d’initiative. Il s’agit de « semer dans la tête des jeunes générations l’idée qu’entreprendre peut être une source d’opportunités et d’épanouissement ».

22% des jeunes français n’ont pas d’emploi, contre respectivement 12% au Royaume-Uni et 15% en Allemagne. Ils n’entendent parler de l’entreprise qu’à l’occasion de scandales fortement médiatisés ou au travers des critiques émises par les organisations syndicales et les formations politiques. Il est vrai que l’image de l’entreprise a été fortement malmenée au moment du contrat première embauche (CPE) ou lors des scandales financiers d’EADS et de Vinci !

70% des jeunes déclarent vouloir devenir fonctionnaires alors qu’ils sont 46% à rêver d’être leur propre patron. Pour « 100.000 entrepreneurs », opération bénévole et indépendante de toute formation politique, c’est « une véritable culture d’entreprendre qu’il faut insuffler dans le pays », au-delà des simplifications administratives, aides financières et incitations fiscales.

L’opération « 100.000 entrepreneurs » (Site Internet : www.100000entrepreneurs.com ) organise des témoignages de chefs d’entreprise et de responsables associatifs dans les collèges, les lycées et les établissements de l’enseignement supérieur en France.

Plusieurs dizaines de chefs d’entreprise l’ont déjà rejoint. Le temps presse, un million de PME supplémentaires seraient nécessaires pour atteindre la densité entrepreneuriale de la Grande Bretagne ou de l’Italie.


Rédaction de NETPME
Contact :
redaction@netpme.fr
 

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *