fiche

Prise en charge des coûts fixes : tout ce qu’il faut savoir

Le gouvernement a créé une aide visant à compenser les coûts fixes non couverts des entreprises dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de Covid-19. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette aide exceptionnelle.

Prise en charge des coûts fixes : tout ce qu’il faut savoir
Une aide spécifique dite « consolidation » a été créée pour compenser certaines charges des entreprises des secteurs S1 et S1 bis affectées par la crise pour les mois de décembre 2021 et janvier 2022. © Adobe Stock

L’aide à la prise en charge des coûts fixes des entreprises particulièrement affectées par la crise a été créée par le gouvernement pour compenser le poids des charges fixes insuffisamment couvertes par le fonds de solidarité.

Cette aide bimestrielle ou mensuelle (à compter du mois de mars 2021 pour cette dernière option) peut couvrir, dans la limite de 10 M€, 90 % des charges fixes non couvertes par des contributions aux recettes des PME de moins de 50 salariés (70 % pour les entreprises de plus de 50 salariés) qui réalisent plus de 1 M€ de chiffre d’affaires (CA) mensuel. Ce dernier seuil ne concerne pas les TPE/PME de certains secteurs listés par décret qui ont des charges fixes très élevées et les nouvelles aides « coûts fixes rebond » et « nouvelle entreprise rebond ».

Evaluer ce contenu :

4.4/5 - (34 votes)