Interview

Karim Cherifi : « Les footballeurs nous ont aidé à promouvoir Watch Eat »

Leurs études à peine terminées, Enzo Trupiano et Karim Cherifi ont lancé leur startup : Watch Eat. La SAS qui met en relation des fans de sport pour regarder à domicile des matchs et compétitions a été lancée le 5 août 2017, en même temps que le championnat de football. Rencontre avec Karim Cherifi, 24 ans, et présentation de ce nouveau concept collaboratif déjà surnommé « le Airbnb du football ».

Karim Cherifi : « Les footballeurs nous ont aidé à promouvoir Watch Eat »

Expliquez-nous le concept de Watch Eat ?

Karim Cherifi : Comme le système Airbnb, un hôte qui possède un abonnement à une chaîne sportive propose sur le site d’accueillir d’autres fans le temps d’un match. Il choisit le nombre d’invités, s’il veut proposer un dîner (un fast-food le plus souvent) et les participants doivent contribuer financièrement lorsqu’ils s’inscrivent à l’évènement. Cela permet de suivre la Ligue des Champions, par exemple, avec d’autres supporters et dans une ambiance conviviale. Il est possible de regarder tous les sports et une carte permet de géolocaliser l’adresse de l’hôte. Chaque année, des prix seront décernés. Ils récompenseront les utilisateurs les plus fidèles. Nous aurons le Ballon d’Or, le meilleur passeur, le meilleur buteur, le MVP et le joueur de la saison. Pour le moment, environ 65 % des inscrits sont des spectateurs et 35% des hôtes.

Comment avez-vous eu l’idée d’appliquer l’économie collaborative au football ?

L’idée m’est venue quand j’étais à New-York afin d’obtenir un MBA à l’école de commerce Baruch College. J’invitais souvent chez moi mes amis et nous regardions ensemble différentes compétitions sportives. Le concept que nous proposons avec Watch Eat se pratique beaucoup aux États-Unis et existe en France pour d’autres sports comme le rugby qui est très convivial. Quand je suis rentré à Toulouse, j’en ai fait part à Enzo et nous y travaillons tous les deux depuis un an environ. Il y a aussi une dimension économique : pour la saison 2018-2019, avec l’obtention des droits de la Ligue des Champions par la chaîne SFR Sport, regarder tous les matchs du Paris Saint Germain ou de l’AS Monaco coûtera le prix d’un abonnement à Canal +, Bein Sport et SFR Sport. Soit environ 600€ pour un an.

Certains joueurs de football français supportent Watch Eat. Comment avez-vous obtenu leur soutien ?

Au culot ! On a envoyé des mails et les joueurs que nous avons contacté ont tous répondu positivement. Je pense que c’est parce que, comme nous, beaucoup d’entre eux sont partis de rien. Donc ils nous comprennent et sont tout de suite plus enclins à nous aider. Nous avons démarché Alaixys Romao (joueur international togolais),  Morgan Sanson (joueur de l’Olympique Marseillais),  Miralem Pjanić (joueur de la jùventus) et plusieurs autres footballeurs. Tous ont  accepté d’enregistrer de petites vidéos que nous avons postées sur Twitter pour annoncer le lancement de Watch Eat.

Avez-vous connu quelques difficultés en développant votre concept ?

Nous n’avons pas encore connu de problèmes majeures. Nous venons d’obtenir notre première levée de fonds et ce que l’on peut en retenir est qu’un bon feeling entre l’investisseur et les fondateurs de la startup est essentiel. Je pense que  nous connaîtrons les premières complications une fois que notre site sera bien lancé. Mais ce ne seront pas des difficultés, seulement des obstacles à surmonter.

 

Propos recueillis par Melissa Carles

 

Evaluer ce contenu :

Karim Cherifi : « Les footballeurs nous ont aidé à promouvoir Watch Eat »
Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire