Question

A quoi sert le Passeport pour l'économie numérique ?

La réponse de la rédaction :

Réduction des coûts, gain de temps, conquête de nouveaux marchés, fidélisation des clients, simplification des relations avec les administrations… l’usage des TIC (Technologies de l’information et de la communication) regroupant les applications de l’informatique, des télécommunications et d’Internet par les entreprises présente de nombreux atouts.

Partant du constat que leur utilisation n’était pas acquise par l’ensemble des PME et surtout des TPE, le gouvernement Villepin a mis en place, en 2006, un Passeport pour l’économie numérique. Derrière ce passeport, se cache en fait une offre d’initiation gratuite aux outils et aux usages numériques. Pour l’obtenir, il suffit d’assister au moins à trois modules pratiques d’1h30 à 2h, parmi les 18 proposés : se connecter à Internet, vendre sur internet, être mobile, mettre son entreprise en réseau, simplifier les tâches administratives, etc. Le chef d’entreprise n’est pas tenu de suivre lui-même tous les modules, mais peut les répartir entre plusieurs personnes. Plus de 500 points d’accueil, répartis dans tout l’Hexagone, existent à ce jour.

Ce sésame ouvert à tous et notamment aux [popin id= »36820″]auto-entrepreneurs[/popin], donne en outre accès à des avantages. Il s’agit d’offres commerciales promotionnelles et d’offres de financement privilégiées de type crédit-bail ou location évolutive, pour aider à l’acquisition de vos équipements informatiques et télécoms.

Pour en savoir plus : www.econumerique.pme.gouv.fr

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu