Actu

Les créations d’entreprise toujours en hausse, mais au ralenti

Le nombre de créations d'entreprise a atteint un record en France en 2008 selon des données publiées mardi 27 janvier par l'Insee. Au total, 327.396 entreprises ont été créées en 2008, soit une hausse de 1,8 % par rapport à l’année 2007.

Le nombre de créations d’entreprise a atteint un record en France en 2008 selon des données publiées mardi 27 janvier par l’Insee. Au total, 327.396 entreprises ont été créées en 2008, soit une hausse de 1,8 % par rapport à l’année 2007 qui avait déjà enregistré un chiffre record avec 321.478 créations d’entreprises. Toutefois, l’Institut national de la statistique note une progression bien moins soutenue que l’an dernier et même un très net essoufflement en fin d’année. Le dernier trimestre 2008 a ainsi enregistré une baisse du nombre de créations d’entreprises de 9 % par rapport au dernier trimestre de l’année 2007. Sur le seul mois de décembre, le nombre de créations d’entreprises a diminué de 8,8 % par rapport à novembre, en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables. « Le contexte peu favorable de l’économie française en 2008, avec une demande faible et un durcissement des conditions de crédits, n’a sans doute pas incité à la création d’entreprises dans nombre de secteurs d’activité » a souligné l’Insee.

Malgré tout, la ministre de l’Economie et des Finances, Christine Lagarde, et Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé des entreprises, se sont réjouis de ces chiffres qui reflètent, malgré une conjoncture plus difficile en 2008, « un enracinement de l’esprit d’entreprise en France ». « Aujourd’hui, la création d’entreprise est devenu un acte naturel d’alternative au salariat », a précisé le secrétaire d’Etat. Cette fibre entrepreneuriale a été fortement encouragée par la création du statut d’auto-entrepreneur par la loi de modernisation de l’économie. Opérationnel depuis le 1er janvier dernier, ce nouveau statut permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de lancer leur propre affaire ou développer une activité à titre principal ou complémentaire pour augmenter leurs revenus, en simplifiant encore les démarches administratives. « Elles se réalisent en quelques minutes sur internet », a ainsi expliqué Hervé Novelli. Le dispositif sera étendu aux professions libérales dès le 1er février prochain. Le gouvernement prévoit ainsi 200.000 nouveaux auto-entrepreneurs en 2009.

Sur l’année, le rythme des créations s’est maintenu à un niveau soutenu dans les services aux entreprises, dans l’éducation, la santé et l’action sociale et a fortement progressé dans l’agroalimentaire. En revanche, comme on pouvait s’y attendre, les créations d’entreprises ont diminué dans la construction et l’immobilier. « L’inquiétude des promoteurs, le recul des ventes de logements neufs et des mises en chantier sont autant d’éléments n’incitant pas à entreprendre actuellement dans ces domaines » a expliqué l’Insee. Le nombre de création d’entreprises a également diminué dans les secteurs de l’innovation technologique, les activités financières et l’industrie hors agro-alimentaire, en lien avec le contexte économique de la fin de l’année.

En 2009, la hausse du nombre de créations d’entreprises devrait se poursuivre. La remontée du chômage incite, en effet, de nombreux demandeurs d’emplois à se mettre à leur compte. « C’est dans les périodes de creux que les hausses sont plus fortes car beaucoup de chômeurs essayent de s’en sortir en créant leur entreprise », souligne l’Observatoire français des conjonctures économiques. Mais, dans un contexte de crise économique, les plus jeunes entreprises sont également les plus fragiles.

Ces entreprises sont également trop petites pour améliorer de manière significative la situation de l’emploi. Selon l’Insee, en effet, la hausse des créations d’entreprises concerne majoritairement les entreprises ne générant qu’un seul emploi, celui de l’entrepreneur. Et le nombre de créations d’entreprises sans salarié a progressé de 61 % entre 2002 et 2008, alors que celui des créations avec au moins un salarié n’a augmenté que de 10 %. Au total, 87 % des entreprises créées en 2008 n’ont pas de salarié.

Nathalie Lepetz
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *