Actu

La DGA et Bpifrance s’allient pour protéger et développer les PME de la Défense

La Direction Générale de l’Armement (DGA) et Bpifrance ont annoncé vouloir créer, en 2017, un fonds de 50 millions d’euros. Il sera destiné à protéger les PME françaises du secteur de la défense contre les rachats étrangers.

La DGA et Bpifrance s’allient pour protéger et développer les PME de la Défense

Bpifrance et la Direction Générale de l’Armement (DGA) s’allient en 2017 pour venir en aide aux petites entreprises spécialisées dans la défense.  Ce 2 mai, les deux organisations ont signé un accord qui prévoit la création d’un fonds de 50 millions d’euros destiné aux startups et PME. Celui-ci aura deux missions : éviter le rachat de ces sociétés par des investisseurs étrangers et les aider dans leur développement.

Booster la compétitivité de la filière de la défense et attirer de nouveaux investisseurs

« La mise en commun des expertises de la DGA et de Bpifrance permettra de conjuguer les expertises complémentaires des deux structures pour assurer le développement et la protection de nos pépites technologiques pour le secteur de la Défense et l’économie nationale.  C’est un enjeu majeur pour  la souveraineté de notre système de défense qui repose sur une industrie forte et compétitive » annonce le chef de la DGA, Laurent Collet-Billon. La menace d’un rachat étranger est à éviter à tout prix  selon le ministère de la Défense. Il voit dans les PME et startups de la filière une chance de renforcer la compétitivité du secteur de l’armement français.

Le fonds sera donc consacré à accompagner le développement de ces sociétés innovantes qui présentent un savoir-faire unique, « des technologies stratégiques pour la performance des systèmes de défense français ou destinés au marché d’exportation de l’industrie française ». La DGA souhaite aussi  améliorer l’attractivité de la filière auprès des investisseurs privés. Mais le ministère de la Défense n’a pas encore dévoilé sa stratégie.

Protéger les « pépites » françaises : un souhait de longue date

Cette volonté de créer un fonds commun avec Bpifrance avait déjà été annoncée par Lauren Collet-Billon le 23 novembre 2016, lors du forum innovation organisé par la DGA. « De plus en plus de sociétés d’autres continents tentent de s’emparer de certaines de nos PME « pépites » et nous n’avons pas d’outil pour les défendre » avait-il déclaré. Quelques petites entreprises spécialisées dans des composants sophistiqués, d’usage civil et miliaire, avaient alors été rachetées par des groupes étrangers. Depuis, le patron de la DGA  a plaidé sans cesse pour la création d’un fonds dédié à ces entreprises.

 

Aucune date n’a été dévoilée pour la création de ce fonds commun avec Bpifrance. L’année de 2017 a seulement été évoquée.

 

Melissa Carles

 

Evaluer ce contenu :

La DGA et Bpifrance s’allient pour protéger et développer les PME de la Défense
1 (20%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire