Actu

Seulement 40% des PME donnent un accès internet à leurs salariés

L’Arcep, en partenariat avec l’Ifop, a mené une étude sur les besoins et usages des TPE et PME en matière de téléphonie fixe, fibre, mobile et connexion internet.

Seulement 40% des PME donnent un accès internet à leurs salariés

24 % des PME ont l’intention de changer d’opérateur téléphonique d’ici un an. C’est ce que dévoile l’étude commandée à l’Ifop par l’Arcep (l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes), publiée le 24 juin 2017. Les raisons de ces rétractations  sont diverses : des offres complexes pour certains (62%), mal comprises pour d’autres (74% des TPE) et un service client qui n’accompagne pas assez (54% des TPE).  Mais le choix d’un opérateur n’est pas évident : 80% des dirigeants interrogés ont des difficultés à évaluer la fiabilité d’un prestataire. Ces lacunes ouvrent la porte à la concurrence qui pourrait voir en ces petites entreprises de futurs clients à la recherche d’un service de qualité.

Charte utilisation d'Internet
Passez à l’action :

Charte utilisation d'Internet

Un équipement complet peu exploité

Première indication que donne l’étude : les TPE et PME sont très bien équipées. Environ 98 % d’entre elles possèdent un accès internet, 96% ont une ligne fixe, 83 % des PME et 78% des TPE possèdent des mobiles professionnels. Au total, plus des trois quarts des petites sociétés disposent des trois technologies. Mais l’usage qu’elles en font n’est pas optimisé.

Seulement 40% des PME donnent un accès internet à leurs salariés. La plupart utilise le web pour un usage utilitaire comme envoyer (64%) ou recevoir (59%) des fichiers volumineux. Ensuite, viennent les campagnes d’e-mailing (28%), outil de communication favori des petites sociétés puisqu’il est réputé comme le plus efficace et le moins onéreux. Le Cloud pour stocker ses fichiers professionnels est aussi très utilisé (24%). Mais 37% de ces entreprises dont 78% de TPE n’effectuent qu’un seul ou aucun de ces usages. C’est la conséquence de la transition numérique  difficile que doivent effectuer les petites sociétés et qui n’est pas achevée pour la majorité.

Dématérialisation : comment organiser les documents pour une meilleure gestion de l’entreprise ?

Fibre optique : les TPE au cœur d’une guerre des télécoms

78 % des TPE-PME veulent s’équiper de la fibre optique mais seulement 14 % d’entre elles disposent d’un accès. Un retard handicapant puisque 17% indiquent que l’absence de fibre a un impact négatif sur leur activité.

Orange et SFR se sont lancés dans la course à l’équipement en fibre optique. En mai 2017, le directeur général de SFR, Michel Paulin, inaugure une nouvelle offre dédiée aux TPE avec pour objecif de barrer la route à son principal concurrent : Orange. « Le timing est le bon, aujourd’hui, pour faire émerger une alternative à très long terme à la suprématie de l’infrastructure d’Orange », annonce-t-il.  En effet, au moment de l’annonce, le marché des entreprises était occupé à 70% par son concurrent contre moins de 20% pour SFR.

 

Cette guerre des opérateurs a des effets positifs. D’ici fin 2017, SFR se donne pour objectif d’installer la fibre dans 70% des entreprises françaises de plus de 20 salariés. Si ce dynamisme persiste, Paris sera, en 2025, la première ville fibrée d’Europe selon l’étude  « Terres d’innovations » publiée en juin 2017.

 

*L’étude « Les télécoms en entreprise » a été menée  par téléphone entre le 24 mai et le 24 juin 2016. par l’institut Ifop pour l’Arcep, auprès d’un échantillon représentatif de 1002 décideurs télécoms dans des PME françaises dont les effectifs se situent entre 6 et 499 salariés. 

 

Melissa Carles

 

Laisser un commentaire

Suivant