Actu

La moitié des dirigeants de TPE refusent de dénoncer leurs salariés lors d’une infraction routière

Les chefs de petites entreprises résistent à obligation de dénoncer les salariés qui ont commis une infraction routière. Un sondage publié le 9 mai 2017 et réalisé par Ipsos et MMA révèle que la moitié des patrons TPE ne respectent pas la loi en vigueur depuis le 1er janvier.

La moitié des dirigeants de TPE refusent de dénoncer leurs salariés lors d’une infraction routière

Laisser un commentaire

Suivant