Actu

Prêt développement export : le dernier né de la BPI

La Banque publique d'investissement lance une nouvelle offre : le Prêt développement export. Simple d'utilisation, il peut être demandé pour tous les types de dépenses qu'un entrepreneur rencontre à l'export.

Prêt développement export : le dernier né de la BPI

Besoin d’un coup de pouce pour conquérir des marchés étrangers ? Le Prêt développement export peut peut-être vous intéresser ! La banque publique d’investissement (BPI) vient de lancer cette nouvelle offre d’emprunt, qui s’inscrit dans la réforme de la simplification des procédures.

Jusqu’à 3 millions d’euros

Il suffit de s’adresser à votre antenne Ubifrance régionale ou encore de télécharger la demande sur le site dédié (http://pde.bpifrance.fr/faq/puis_je_en_beneficier). L’emprunt, qui peut aller de 30.000 à 3 millions d’euros, peut être débloqué en moins de quinze jours s’il s’agit d’une somme inférieure à 150.000 euros. Seule exigence : pour les montants supérieurs à 150.000 euros, la BPI demande que l’emprunt soit associé à des financements extérieurs de même montant. Par exemple, si un entrepreneur souhaite emprunter un million d’euros dans le cadre du prêt développement export, il doit réunir un autre million issu, soit de prêts bancaires, soit d’apports en capital de la part des actionnaires ou d’autres investisseurs.

En revanche, et c’est là le gros avantage de ce prêt, aucune garantie n’est demandée sur les actifs de l’entreprise ni même sur le patrimoine du dirigeant. Et, autre atout considérable, le Prêt développement export est d’une durée maximale de sept ans, et son remboursement est différé de deux ans.

Financement simplifié et accompagnement personnalisé

Nulle obligation non plus de justifier de l’utilisation précise de ce prêt. Il peut être demandé pour différents motifs : frais d’implantation de filiales ou rachat d’entreprises étrangères, adaptation des produits et services aux marchés extérieurs, coût de mises aux normes, participation aux foires et salons, mais aussi frais d’achat de nouveau matériel informatique ou encore augmentation du besoin en fonds de roulement lié à la prise de risque sur un nouveau marché.

Le Prêt développement export est le deuxième pan du label BPI France export lancé en mai dernier. Le premier était l’accompagnement à l’international, personnalisé et dans la durée.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *