Actu

Régime unifié de la micro-entreprise : ce qui devrait changer

Le Sénat a adopté la réforme des micro-entrepreneurs. L'impôt et les cotisations sociales seront calculés en fonction du chiffre d'affaires réalisé et payés mensuellement ou trimestriellement (sur option pour le fiscal). Les cotisations sociales minimales ne seront pas obligatoires. L'immatriculation sera généralisée à tous les commerçants et les artisans sous ce régime.

Régime unifié de la micro-entreprise : ce qui devrait changer

Laisser un commentaire

Suivant