Interview

Jacques Mahul, Président du Groupe Focal

Le leader français de l'acoustique haut de gamme Focal, en ouvrant son capital à la Banque de Vizille, s'est donné les moyens de se développer sur le marché professionnel, tout en apportant un nouveau service sur le marché domestique avec le lancement du réseau Focal Solution.

Jacques Mahul, Président du Groupe Focal

D’un simple département d’une entreprise de mécanique, comment Focal en est arrivée à devenir une entreprise qui pèse aujourd’hui 30 M€ de chiffre d’affaires ?

Jacques Mahul : Tout simplement en poursuivant les objectifs de départ, à savoir rester dans le métier de l’acoustique de très haut de gamme, privilégier la fabrication française et stéphanoise et en ayant dès l’origine la volonté d’avoir un marché mondial et non national. L’entreprise est née avec une petite enceinte acoustique sous la marque JM Lab. Il s’agissait à l’époque d’une technologie innovante de haut-parleur à double bobine qui permettait d’avoir beaucoup de basse avec un petit volume. C’est cette innovation qui a créé notre image. Ensuite, nous avons obtenu un statut technologique en devenant fabricant de haut-parleurs sous la marque Focal. À l’époque, les fabricants d’enceintes n’étaient que des assembliers.

Quelles sont les raisons qui poussent aujourd’hui le groupe à se tourner vers le marché professionnel ?

J’ai la volonté de rééquilibrer le groupe vers une activité de B to B plus importante. Les modes de consommation évoluent. Le marché du grand public est de plus en plus dépendant du numérique. Or, l’arrivée du tout numérique a entraîné une diminution des exigences de qualité d’écoute. Même si nous avons une clientèle qui apprécie le haut de gamme, il faut bien reconnaître que le marché du particulier n’est pas en expansion. Pour poursuivre notre développement, nous devons anticiper les germes de la décroissance. Le marché professionnel est lui en plein boom et a des besoins importants en termes de qualité d’écoute.

Quelles sont vos capacités d’investissement pour mener à bien votre stratégie de croissance externe sur le marché professionnel ?

Nous disposons d’une enveloppe de 6,5 M€ qu’il est possible de pousser jusqu’à 10 M€ pour réaliser une ou deux acquisitions d’ici la fin de l’année.

Avez-vous déjà des pistes ?

Oui, nous sommes en discussion avec deux sociétés, une aux États-Unis et l’autre en Europe. La seule chose que je peux vous dire pour l’instant, c’est que nous ciblons des constructeurs d’enceintes acoustiques avec de l’électronique à l’intérieur, leur propre marque et une dimension internationale.

En parallèle vous allez lancer Focal Solution. Pourquoi ?

Pour anticiper les changements dans le marché domestique. Les gens veulent aujourd’hui qu’on leur amène des solutions à domicile. C’est pour cette raison que nous avons racheté la société Pangée Concept. L’idée est de créer sous cinq ans un réseau d’une dizaine de points de vente en périphérie des grandes agglomérations.

Côté produits, du nouveau pour 2008 ?

Oui, on va renouveler notre gamme d’enceinte acoustique Utopia, qui représente 20 % du CA de la division Home. On va également lancer des solutions haut de gamme multimédias pour capter une clientèle différente de nos audiophiles. Un premier système constitué de deux petites enceintes et d’un caisson de grave qu’il sera possible de coupler avec un MP3, un IPod ou toute autre source numérique sortira en septembre.

Propos recueillis par le Journal des Entreprises

FOCAL en quelques mots …

Créée en 1979 par Jacques Mahul, Focal n’était à l’origine qu’un simple département de l’entreprise mécanicienne France Filière, alors dirigée par son père.

Près de 30 ans plus tard, le département est devenu une entreprise prospère, présente dans 80 pays et leader français de l’acoustique haut de gamme avec 15 % de parts de marché.

Concepteur et fabricant de haut-parleurs et d’enceintes pour la maison, l’automobile et les studios d’enregistrement, Focal a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 30 M€, dont 73 % à l’export.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *