Question

Le crédit mobilité, une alternative au véhicule de fonction ?

Le crédit mobilité, une alternative au véhicule de fonction ?

La réponse de la rédaction :

Depuis quelques années, certaines entreprises proposent à leurs salariés le mécanisme du « crédit mobilité » comme alternative au véhicule de fonction.

Ces entreprises sont parties du constat que les collaborateurs vivant en zones urbaines n’utilisent que ponctuellement leur véhicule de fonction et lui préfèrent les transports en commun, le train, le vélo ou bien les taxis.

Ce dispositif incite les salariés éligibles à un véhicule de fonction à y renoncer totalement ou partiellement. En échange, ils bénéficient d’un crédit mobilité correspondant à l’allocation d’une somme en euros équivalent à la valorisation de l’avantage en nature (généralement entre 6 000 et 10 000 € par an).

Une enveloppe budgétaire pour les déplacements

Les collaborateurs ont ensuite la possibilité d’utiliser cette enveloppe budgétaire pour financer leurs déplacements personnels via d’autres moyens de transports (transports en commun, deux-roues, locations de voiture, taxi, train…) comme ils le souhaitent jusqu’à épuisement de leur crédit valable pendant douze mois.

Ce dispositif étant un véritable avantage en nature, il doit être déclaré, imposé et soumis à cotisations sociales.

Evaluer ce contenu :

Le crédit mobilité, une alternative au véhicule de fonction ?
Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire