Actu

Association Apesa : « les suicides de chefs d’entreprises peuvent être évités »

L’association Apesa aide les entrepreneurs en détresse psychologique à remonter la pente. Rencontre avec son président, Marc Binnié, qui se bat pour que ce sujet tabou devienne un véritable enjeu social et économique.

Association Apesa : « les suicides de chefs d’entreprises peuvent être évités »
Par MARAIS le 04/05/2017 à 09h27

Bonjour,
Ayant vécu ce qui est décrit dans cet article, j'abonde dans la nécessité d'étre aidé lorsqu'un chef d'entreprise perd une partie de lui méme! Pour moi cela a été d'une violence terrible, j'ai passé sur les trois années qui ont suivies, la moitié en milieu hospitalier, pour traiter la depression, la dépendance à l'alcool qui en avait résulté.
Un travail personnel énorme, le suicide j'ai essayé, mais j'ai pris le dessus en passant à l'acte(en essayant de m'étouffer avec un sac plastique), en réalisant que mes enfants, et 2 ou 3 proches seraient désespérés par mon geste (car je n'avait plus beaucoup 'd'amis').
Aujourd'hui ce souvenir est encore tenace, j'ai heureusement passé un cap personnel, avec l'aide d'une femme que j'ai rencontré et qui m'a permis de me rendre compte que rien n'était fini.
Aujourd'hui, si j'en ai l'opportunité, et je cherche, je recommence à entreprendre, c'est viscéral! C'est souvent ce que ne comprennent pas les autres autour! Cela n'est pas du domaine de la pathologie, mais un besoin de s'exprimer, et d'affirmer sa liberté, de vivre sa vie comme une aventure ouverte pour soi et pour les autres.
Il faut bien comprendre quand un accident de la vie arrive, cela fait partie des risques, et que l'on reste toujours soi, étre aidé par des gens qui comprennent cela est indispensable, la difficulté c'est de les rencontrer, car ils sont rares!
Et puis, la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille, ce serait plutot triste!
Etre marin, et ne pas vouloir affronter une éventuelle tempéte , c'est inconcevable, dans ce cas là on reste au bord, et l'on regarde les bateaux passer....
Bon courage à toutes les personnes qui essaient, tentent, osent, et surtout qu'ils aient entéte que rien n'ai jamais terminé!
Merci pour votre tribune!

Laisser un commentaire

Suivant