Actu

Les entreprises doivent intégrer le référencement naturel

Comment optimiser son référencement sur internet afin de gagner en visibilité ? Lors d’une présentation au Salon de la Micro-Entreprise 2018 (SME), deux spécialistes de Google ont partagé quelques coups de pouce pour booster sa popularité sur le web.

Les entreprises doivent intégrer le référencement naturel

« L’objectif principal d’une entreprise sur internet ? Faire comprendre son cœur de métier à l’internaute en 8 secondes maximum. C’est le temps moyen que prend un client pour décider s’il restera sur un site ou non. » En polos bleus estampillés du logo de Google, Olivier Pajuelo et son collègue Pierre Rettig captent en deux phrases bien tournées l’attention de leur public. Face aux créateurs d’entreprise avides de conseils, ils se présentent comme des managers régionaux des ateliers digitaux du géant américain. Selon eux, posséder un site internet est aujourd’hui essentiel pour tout chef d’entreprise. Preuve en est, lorsque les deux collègues demandent à l’assemblée de dirigeants quelles sociétés sont présentes sur le web, une vague de mains levées envahit l’assemblée. Mais posséder un site sur internet ne suffit pas : il faut acquérir les bonnes pratiques afin d’être le mieux catégorisé par Google et améliorer son référencement naturel.

Premier affiché, premier visité

« Il est indispensable de connaître ce que tapent les internautes dans le moteur de recherche », introduit Olivier Pajuelo. Si au début d’internet, les utilisateurs tapaient uniquement des mots précis, la majorité pose désormais une question entière. « ‘‘Comment faire … ?’’ est la plus recherchée dans Google, indique l’expert. Mieux vaut donc privilégier ces termes sur son site web. » En effet, Google explore toutes les pages web et les indexe ensuite en fonction des mots-clés. Plus l’expression ressemblera à celle tapée sur le moteur de recherche, plus elle remontera dans les propositions. « Le référencement naturel fonctionne comme un commerce, éclaircit Pierre Rettig. On met certains produits sur le devant de la vitrine afin que leurs ventes soient boostées. Un site qui sera proposé en premier par le moteur de recherche sera le plus visité. »

7 règles à suivre pour rendre votre marketing efficace sur Internet.
Passez à l’action :

7 règles à suivre pour rendre votre marketing efficace sur Internet.

Mobile first

60% des recherches internet sont faites sur mobile. Il est donc indispensable que le site d’une entreprise soit adaptable sur smartphone. « Il vaut même mieux créer son site directement sur mobile, car il pourra mieux s’accommoder ensuite à un ordinateur », préconise le même intervenant. Autre conseil : adapter le contenu de son site au média choisi peut faire gagner des clients en les ciblant mieux. Exemple avec la société de VTC Uber : « L’entreprise part du principe que les chauffeurs recherchent des informations en se connectant sur un ordinateur, tandis qu’un client utilisera son smartphone. Le contenu du site change donc en fonction du moyen de navigation » note Pierre Rettig.

Originalité

En plus de diversifier son contenu, le chef d’entreprise ne doit pas oublier de maintenir à jour les informations de son site internet. Les robots de Google chargés du référencement passent régulièrement pour noter les nouveautés d’une page web. S’il ne note aucun changement pendant un moment, il arrêtera et ne remontera plus le site dans les recherches de ses internautes. Diversifier les contenus sur son site, mettre des images, rédiger une partie blog et offrir un contenu original boosteront les visites.

Faire parler de son activité

Dernier coup de pouce donné par les intervenants Google : le Page Rank, un algorithme qui prend en compte la notoriété invisible d’un site. Lorsqu’une page web parle d’un autre site internet et met un lien vers celui-ci, la notoriété de ce dernier s’en voit décuplée. Cela améliore son référencement. Moins cette page aura l’habitude de rediriger vers d’autres, plus le lien sera fort et la page bénéficiaire gagnera en popularité pour Google. « Développer son nombre de liens peut être un bon filon pour se démarquer », remarque Olivier Pajuelo. À vos claviers !

Mélissa Carles

Laisser un commentaire

Suivant