Actu

TPE : « l’attente pour toucher une aide publique peut atteindre 4 mois »

Finamatic est une plateforme dédiée à l’aide au financement des TPE-PME. Identification des aides correspondantes, saisie unifiée de données et relecture de documents par des professionnels : trois entrepreneurs ont décidé de combler le manque d’accompagnement des petites entreprises.

TPE : « l’attente pour toucher une aide publique peut atteindre 4 mois »

En France, il existe 3 000 dispositifs de financement dédiés aux entreprises. Mais il est souvent difficile de s’y retrouver. Les entrepreneurs Axel Dreyfus, Benjamin Dresner et Cédric Nicolas ont créé, en 2015, une plateforme qui aiguille les dirigeants dans leurs recherches. Finamatic s’engage à accompagner les chefs d’entreprises dans leurs démarches de demandes de financements. En renseignant quelques informations sur leur société, les dirigeants peuvent identifier les aides qu’ils sont susceptibles d’obtenir. L’un des co-fondateurs, Axel Dreyfus, dénonce le manque de clarté de l’administration publique : « Il n’existe pas de référentiel des aides proposées par le service publique ou alors les interfaces sont très complexes, comme celle du CCI. Si vous souhaitez monter une entreprise aujourd’hui et que vous postulez à une aide, on vous fournit le pdf à remplir et ça s’arrête là. Il y a de réels problèmes d’accompagnement. »

Obtenir des financements de trésorerie
Passez à l’action :

Obtenir des financements de trésorerie

Moraliser le secteur du conseil en financement

Suite à une mésaventure avec un cabinet de conseil en financement, l’entrepreneur veut apporter de la transparence à ce secteur d’activité, quitte à lui faire de la concurrence. «Les sociétés de conseil en financement prennent comme commission de 15 à 30% de l’argent collecté par l’entreprise plus 10 000 euros pour l’examen du dossier. Les TPE/PME n’ont pas les moyens de faire appel à leurs services. » Finamatic offre aussi la possibilité de prendre contact avec des experts qui relisent et analysent le dossier avant une demande d’aide ou de crédit. Ils aiguillent le chef d’entreprise sur les éléments à modifier pour un forfait horaire, en plus de l’abonnement*.

Un délai de paiement trop long pour les aides publiques

Axel Dreyfus dénonce aussi un temps de traitement des dossiers très long, qui met les TPE en danger. « La banque postale est effarée de voir que certaines TPE déposent le bilan pour 5 000 € de dette, explique-t-il. Avec la SGMAP, le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, nous avons mis au point un outil qui permet d’économiser 50 heures au chef d’entreprise en traitement administratif  lors de demandes d’aides. Les données à saisir sont identiques sur environ 80% des documents. »

Avec la même volonté de faire gagner du temps aux petites sociétés, les associés espèrent leur proposer prochainement une offre de pré-financement. « Le délai entre la réponse d’éligibilité à une aide et son octroiement peut aller de 3 à 4 mois » précise-t-il. Une attente qui paralyse les TPE dans leur développement

 

Finamatic a vocation à atteindre les 10 000 clients d’ici 2019.  « Mon but est de rendre aux entreprises l’argent qui leur revient, confie l’expert. Mon rêve est de devenir une banque dédiée aux TPE-PME. »

 

*L’offre Finamatic est de 290 € par mois avec une heure d’accompagnement par un spécialiste. Le panier moyen d’une TPE est de 3 000 € par an. 

 

Melissa Carles

Evaluer ce contenu :

TPE : « l’attente pour toucher une aide publique peut atteindre 4 mois »
4 (80%) 2 votes

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *