Interview

Baptiste Benezet, cofondateur de la Teambox : « La collaboration et le management sont des sujets d’endurance »

Des box, il en existe pour tout, à destination de tous. Et pourquoi pas pour les professionnels ? C'est la question que se sont posé Baptiste Benezet et Arnaud Joubay avant de créer la Teambox, une boîte livrée chaque mois et contenant toutes les activités pour renforcer les liens entre salariés. Rencontre.

Baptiste Benezet, cofondateur de la Teambox : « La collaboration et le management sont des sujets d’endurance »

Pourquoi vouloir aider les dirigeants et les responsables d’équipes à manager ?

Baptiste Benezet : « Arnaud et moi sommes tous les deux des ingénieurs toujours en activité. Nous avons été confrontés, lors de nos expériences respectives, à des difficultés de management. Pour ma part, cela a été assez dur à gérer lorsque Applidium, l’entreprise que j’ai précédemment créée, est passée de 0 à 50 salariés en 1 an. Lorsque nous avons décidé de monter notre boîte, nous nous sommes demandés : comment aider les managers et les équipes à travailler ensemble ? On a mené une étude de marché et il nous est apparu que les formations en management étaient mal vécues car trop ponctuelles et trop théoriques. Qui plus est, elles ne concernent que les managers qui ne savent pas appliquer ce qu’ils ont appris de retour à leur poste.

Que propose la Teambox de différent ?

La recette de la Teambox repose sur 4 ingrédients dont :

  • Une expérience qui dure de 30 à 50 minutes. Elle peut être un jeu de rôle, une mise en situation, un exercice de prise de parole etc…
  • Des éléments d’inspiration comme une interview de manager, d’expert ou de dirigeant. L’idée n’est pas de dire aux professionnels « c’est comme ça que vous devez faire » mais plutôt de leur montrer que beaucoup rencontrent les mêmes soucis qu’eux.
  • Des routines à mettre en place, des « to do », des bonnes pratiques
  • Des rappels pédagogiques pour le manager

Chaque box a un thème. L’édition de mars était axée sur la motivation et l’engagement, une autre sur la gestion des émotions… Il y a des purs sujets de management et d’autres sur des thèmes autour des modes de vie de l’équipe. Nous offrons aussi un appel à un coach en management de 30 minutes par box, afin de débriefer de la séance, ainsi que l’accès à une application pour que l’équipe puisse suivre ses progrès.

Quand l’entreprise peut-elle trouver du temps pour ces activités ?

L’idée n’est pas de réaliser toutes les activités présentes dans la boîte mais au moins une, selon les besoins et les envies de l’équipe. Le mieux est d’utiliser les temps « cachés », c’est-à-dire pendant un déjeuner ou après une réunion, par exemple. Une de nos entreprises clientes a même réalisé des activités lors d’un voyage en train. La boîte est autosuffisante : stylos, post-it, feuilles… tout y est inclus, le manager ou chef d’entreprise n’a besoin de rien d’autre, c’est l’avantage.

Y a-t-il un minimum et un maximum de participants possibles ?

Les activités sont réalisables à partir de 2 personnes, par exemple, pour les TPE, jusqu’à 8 personnes maximum. On a réalisé une soixantaine de tests avant de mettre le concept en ligne et le retour des équipes était qu’à plus de 8 personnes, tout devient trop compliqué. Ce chiffre « magique » correspond d’ailleurs à la « règle des deux pizzas » de Jeff Bezos, le PDG d’Amazon. Selon son principe, pour qu’une réunion soit productive, il faut que le nombre de personnes présentes puisse se rassasier avec 2 pizzas. Cela correspond environ à 7 personnes, plus le manager.

Ne pensez-vous pas que le format box n’est qu’une tendance ?

Le format est bien perçu par nos clients et nous y intégrons des nouveautés régulièrement. La grosse différence avec les box déjà présentes sur le marché, c’est que celle-ci est collective et qu’elle contient très peu de biens consommables/jetables contrairement à une box beauté, par exemple.

Avez-vous déjà quelques retours ?

Nos retours ne sont que positifs. Étrangement, les équipes nous remercient de leur permettre de passer du temps ensemble. Ils nous disent que le fait que leur supérieur découvre les activités en même temps qu’eux libère la parole. Je peux vous donner l’exemple d’une équipe dont les membres n’avaient jamais travaillé ensemble. Ils ont réalisé une activité de la box et en une heure, ils avaient réussi à définir leurs objectifs communs.

 

 Propos recueillis par Melissa Carles 

Evaluer ce contenu :

Baptiste Benezet, cofondateur de la Teambox : « La collaboration et le management sont des sujets d’endurance »
5 (100%) 1 vote

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire