Actu

Deux dirigeants de TPE sur trois sont satisfaits de leur banque

66,2 % des dirigeants de PME se disent « satisfaits » de leur banque. Ils ne sont cependant que 7,9 % à avoir changé d’établissement financier ces deux dernières années, notamment en raison du manque du conseiller (67 %) ou d’un refus de financement (35 %). Explication à la lumière du baromètre Deloitte/In Extenso.

Deux dirigeants de TPE sur trois sont satisfaits de leur banque

La banque, clef de voûte du développement de l’entreprise, doit être le partenaire privilégié du dirigeant de TPE : chiffres à l’appui, le message a été répété lors de la restitution le 26 septembre 2018 du deuxième « baromètre de la confiance des dirigeants de TPE envers leurs banques » (1) (Deloitte/In Extenso, accompagnés par l’institut d’études Moaï). Celui-ci révèle que 81,3 % des entrepreneurs font confiance à leur banque professionnelle (contre 80,6 % en 2017). Mais seulement 21 % lui font une confiance « totale ». « Si le niveau de confiance observe une certaine constance, sa dégradation est toutefois supérieure (18 %) à son amélioration (15,9 %) », explique Antoine de Riedmatten, Directeur Général d’In Extenso. « 67 % des dirigeants de TPE en bonne santé se déclarent confiants quand seuls 11 % des TPE fragilisées l’affirment », détaille-t-il. Étroitement liée à la satisfaction, la confiance ne fait pourtant pas tout : deux tiers des dirigeants se déclarent « satisfaits » ou « très satisfaits ». Ce qui « signifie que près de 15 % des répondants ont confiance sans être pleinement satisfaits. Ainsi, la perception qu’ont les TPE de leur banque est très en-deçà des normes de qualité communément admises ».

 

Moins de 8 % des TPE ont changé de banque ces 24 derniers mois

Critiques envers leur banque, ils ne sont toutefois que 7,9 % de dirigeants à avoir fait le choix d’en changer au cours de ces deux dernières années, dont les deux tiers en raison d’un conseiller jugé incompétent (ou qui ne les suivait pas suffisamment) et plus d’un tiers à cause d’un refus de financement.

Obtenir des financements de trésorerie
Passez à l’action :

Obtenir des financements de trésorerie

Pour tous les entrepreneurs, le « relationnel » est primordial. Mais seuls 57,1 % d’entre eux ont le sentiment que leur conseiller connaît leurs métiers, les enjeux et leurs préoccupations. La marge de progression est donc importante, d’autant que les outils digitaux ne sont pas forcément une alternative. Enfin, le baromètre met en évidence la méconnaissance d’un sujet aussi majeur que les fonds propres. Des lacunes subsistent pour nombre de TPE. De la pédagogie serait bienvenue : l’étude montre que seuls 7,7 % des dirigeants sont informés par leur conseiller bancaire du ratio sur fonds propres à ne pas dépasser.

(1) Dans les TPE répondantes, 70,8 % n’ont aucun salarié, 25,1 % en ont entre 1 et 9. Côté secteurs, près de 30 % sont dans le commerce, le transport et la restauration, 17,5 % dans les activités spécialisés et les services, près de 14 % dans la construction et également près de 14 % dans l’enseignement ou la santé.

Claire Padych

Laisser un commentaire

Suivant