Actu

Les jeunes de moins de 30 ans de plus en plus attirés par l'entrepreneuriat

L’Agence France Entrepreneur (AFE) a dévoilé, le 29 novembre 2016, les chiffres de la création d’entreprise chez les jeunes de moins de 30 ans. Elle dresse le portrait de la jeunesse entrepreneuriale française et dévoile ses aspirations comme ses doutes.

Les jeunes de moins de 30 ans de plus en plus attirés par l'entrepreneuriat

En 2016, « la majorité des Français de moins de 30 ans (52%) estiment que l’entreprenariat est le choix de carrière le plus intéressant » selon une enquête de l’institut TMO Régions, relayée par l’Agence France Entrepreneurs (AFE). Ainsi, 36% d’entre eux ont entamé au moins une fois une démarche entrepreneuriale. Cette jeune génération n’arrive toutefois pas en tête des entrepreneurs ! Elle distance les quinquagénaires mais est devancée par les 30-49 ans. La culture de l’entrepreneuriat en France évolue donc avec les générations qui font preuve d’une grande appétence pour la création d’entreprise.

Guide de création d'une entreprise individuelle
Passez à l’action :

Guide de création d'une entreprise individuelle

Entreprendre pour innover

Environ 135 000 créateurs d’entreprises français avaient moins de 30 ans en 2014, soit 24% des entrepreneurs. Un chiffre qui témoigne de la volonté de la jeune génération de créer sa propre société. Attention, ce n’est pas pour autant que les dirigeants en devenir volent de leurs propres ailes dès la sortie de l’école ! La majorité d’entre eux (41%) sont salariés avant d’entreprendre. Une expérience en entreprise qui peut s’avérer très utile notamment pour comprendre les enjeux du secteur mais aussi pour apporter une stabilité financière à son projet.

Sans surprise, c’est le secteur du commerce qui comptabilise le plus de créations d’entreprises, suivi de peu par le domaine de la construction et des activités spécialisées, scientifiques et techniques. Un nombre important de jeunes entrepreneurs (47%) ont une volonté d’innovation et veulent apporter au secteur qu’ils ont choisi d’investir une amélioration significative grâce à une vision plus contemporaine de la société que leurs prédécesseurs. 39% d’entre eux déclarent innover en terme de produits, 16% en terme d’organisation et 15% en terme de marketing.

Les investissements financiers trop importants freinent entrepreneuriat des jeunes

Toutefois, tous les moins de 30 ans ne franchissent pas le pas. Pour les 35% qui y ont pensé mais ne se sont pas lancés, plusieurs raisons sont en cause. En tête de liste, l’apport financier nécessaire pour lancer son activité est trop conséquente pour 25% des jeunes. Beaucoup ont aussi peur de l’échec : 20% estiment que le risque de faire faillite est trop élevé. Ensuite, c’est la mauvaise estime de soi qui freine les ambitions. Certains déclarent ne pas savoir comment s’y prendre (15%), d’autres ne pensent pas avoir les compétences requises pour entreprendre (15%) et enfin, certains préfèrent jouer la prudence et attendre d’acquérir l’expertise suffisante.

Ces raisons évoquées ne suffisent cependant pas, pour le moment, à diminuer le pouvoir d’attraction qu’exerce entrepreneuriat sur les jeunes. Entre 2002 et 2014, les créations d’entreprises portées par les moins de 30 ans ont augmenté de + 208 %.

 

*D’après une enquête de l’indice entrepreneurial français 2016, octobre 2016, observatoire de l’AFE

 

Melissa Carles

Evaluer ce contenu :

Les jeunes de moins de 30 ans de plus en plus attirés par l’entrepreneuriat
3 (60%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *