Actu

Protocole sanitaire : les pots en entreprise sont de nouveau autorisés

Le ministère du travail a mis en ligne hier une version actualisée du protocole sanitaire en entreprise. Les moments de convivialité sur le lieux de travail sont de nouveau permis en respectant les gestes barrière et des conditions d'aération correctes.

Protocole sanitaire : les pots en entreprise sont de nouveau autorisés
Le protocole sanitaire en entreprise autorise de nouveau « les moments de convivialité réunissant notamment les salariés en présentiel dans le cadre professionnel ». © Getty Images

Depuis la mi-février, il est de nouveau possible d’assister à un concert debout, de prendre son café au comptoir ou bien encore de manger et boire dans le train, mais aussi d’organiser des pots en entreprise. Le ministère du travail a en effet mis en ligne hier matin une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise pour réintroduire de la convivialité sur le lieu de travail.

Le Guide du Manager
Passez à l’action :

Le Guide du Manager

Le retour des moments de convivialité

Le protocole sanitaire en entreprise autorise de nouveau « les moments de convivialité réunissant notamment les salariés en présentiel dans le cadre professionnel ». Ces derniers « peuvent être organisés dans le strict respect des gestes barrières », à savoir, notamment, le port du masque, les mesures d’aération/ventilation et les règles de distanciation.

Port du masques FFP2 en entreprise

Le protocole sanitaire, suivant l’avis du Haut conseil de la santé publique en date du 23 décembre 2021, précise que le port du masque FFP2 peut être indiqué :

  • pour les personnes à risque de formes graves du Covid-19 ;
  • et pour celles en échec de vaccination pour raisons médicales.

Il convient de veiller que ces salariés sont bien en capacité de supporter un masque FFP2 pendant plusieurs heures et pour un usage quotidien ». A cet égard, le protocole recommande une consultation médicale préalable permettant de s’assurer de ce dernier point et de prescrire ces masques qui sont délivrés en pharmacie.

Lire aussi Covid-19 : nouvel assouplissement des règles de restauration sur les lieux de travail

Le télétravail reste fixé dans le cadre du dialogue social

S’agissant du recours au télétravail, il reste recommandé et non plus « obligatoire » depuis le 2 février. Les employeurs doivent ainsi « fixer, dans le cadre du dialogue social de proximité, les modalités de recours au télétravail » en veillant bien » au maintien des liens au sein du collectif de travail et à la prévention des risques liés à l’isolement des salariés en télétravail ».

Les réunions à distance restent à privilégier

Les réunions peuvent toujours se dérouler soit à distance, soit en présentiel. Le protocole incite les entreprises à les organiser en audio ou en visioconférence. Lorsqu’elles se tiennent en présentiel, les participants doivent respecter les gestes barrières, notamment le port du masque, les mesures d’aération/ ventilation des locaux ainsi que les règles de distanciation.

Aérer, aérer, aérer !

Enfin, une aération adéquate reste de mise ! Rappelons que selon le protocole, toute mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit entraîner une action en termes d’aération/renouvellement d’air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans la pièce. Au-delà de 1000 ppm, il est recommandé d’évacuer la pièce le temps d’une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm.

Lire aussi Passe vaccinal en entreprise : mise en œuvre, contrôle et sanctions

Florence Mehrez

Laisser un commentaire

Suivant