Voir nos conseils

Opter pour une franchise

C’est un fait : les Français en tant que consommateurs et entrepreneurs, aiment la franchise.
Ce modèle économique, qui se développe chez nous depuis une quarantaine d’années, a incontestablement dynamisé et modernisé le commerce organisé.

Selon la Fédération française de la franchise, la France est aujourd’hui le leader européen, le nombre de réseaux ayant doublé ces dix dernières années et connaissant chaque année une progression régulière.

Pourquoi la franchise plait-elle autant ? Parce qu’elle constitue un garde-fou éprouvé contre le risque d’échec en permettant au franchisé de bénéficier d’un savoir-faire, voire de la notoriété d'une enseigne, d’une formation ainsi que d’une assistance au quotidien.

Autre avantage de la franchise : elle n’est pas sectaire ! Que l’on soit commerçant expérimenté ou nouveau venu, issu du secteur dans lequel on se lance ou parfait néophyte, ultra-diplômé ou autodidacte, le commerce organisé peut accueillir des profils très divers.

Malgré tout, si elle offre une certaine protection contre l’échec, la franchise n’élimine pas tout risque : chaque année, des réseaux disparaissent et des franchisés mettent la clé sous la porte… Comme dans n’importe quelle création d’entreprise, il est donc impératif de ne pas partir la fleur au fusil, en se fiant uniquement à son instinct ou au bon contact établi.

Une démarche de prudence qui commence par le choix du contrat qui va vous engager ! Car derrière le nom générique de franchise se cachent en fait plusieurs formes de commerce associé : le partenariat, la commission-affiliation, la coopérative, la licence de marque… Chacune de ces formes comportant bien entendu ses spécificités, avec des avantages, mais aussi des inconvénients.

Cette rubrique a pour objectif de vous aider à mettre toutes les chances de votre côté. Fiches conseil, témoignages de franchiseur et franchisés, modèles de documents… retrouvez toutes les informations utiles qui vous aideront à mener votre enquête !

Choisir son statut de société : autres thèmes pouvant vous intéresser

Le contrat de franchise en synthèse

Définition

La franchise correspond à une collaboration entre deux entrepreneurs indépendants reposant sur la base d’un contrat.

Elle peut être définie comme un accord par lequel le franchiseur accorde au franchisé, en échange d’une compensation financière directe ou indirecte, le droit d’exploiter un ensemble de droits de propriété industrielle ou intellectuelle concernant des marques, noms commerciaux, enseignes, dessins et modèles, droits d’auteur, savoir-faire ou brevet, destinés à être exploités pour la revente de produits ou la prestation de services à des utilisateurs finaux.

Remarque : le terme de franchise est souvent un abus de langage. Derrière ce nom générique se cachent plusieurs formes de commerce associé : le partenariat, la commission-affiliation…Cette fiche ne traite que du contrat de franchise.

Les acteurs

Le franchiseur est un entrepreneur indépendant. Il est à l’origine du réseau de franchises. C’est lui qui va permettre au franchisé d’utiliser son enseigne ou sa marque pour qu’il crée sa propre entreprise.

Les différents types de franchise

En France, il existe trois types de franchises.

La franchise de distribution

Dans ce cas, on s’intéresse à la fonction approvisionnement. Le franchiseur transmet son savoir-faire dans la diffusion de produits. Le franchisé applique les méthodes commerciales du franchiseur et revend les produits sous la marque du franchiseur. Intervenant comme un revendeur, il a, alors, deux possibilités :

  • s’approvisionner à la centrale d’achats qui se charge d’acheter et de répartir les produits en fonction des besoins de chacune des franchises ;
  • se fournir à la centrale de référencement où il commande directement les produits sur catalogue.

La franchise de production

Le franchisé fabrique lui-même ses produits, selon les indications du franchiseur, qu’il vend ensuite sous la marque de ce dernier.

La franchise de services

Prestation d’un ou plusieurs services rendus à des professionnels ou à des consommateurs.

Les différentes options

On recense deux types de contrats.

  • Le contrat de franchise avec exclusivité

Le franchiseur s’engage à ne pas instituer de nouveau franchisé pour une durée déterminée et dans un périmètre défini

  • Le contrat de franchise sans exclusivité

Le franchiseur est libre de concéder des franchises à n’importe quel moment et à l’endroit qu’il désire.

Les enjeux

Les enjeux sont considérables. Pour le franchiseur, un réseau de franchises va lui permettre de développer sa marque et son enseigne, et de conquérir de nouveaux marchés. Le franchisé, lui, va pouvoir accéder à la création d’entreprise plus rapidement et en prenant moins de risques. Il sera assisté en matière de gestion par le franchiseur et recevra une formation. D’autre part, il devra s’adapter aux évolutions des produits apportées par le franchiseur et respecter l’image de marque de la société mère.

Lire la suite de cet article : Avantages et inconvénients, les étapes à suivre pour se lancer.

Nos conseils Franchise