Actu

Le Moovjee devient le premier réseau doté d’un club de business angels

Constatant la difficulté pour des jeunes entreprises à obtenir un premier financement, le Moovjee (Mouvement pour les Jeunes et les Étudiants Entrepreneurs) se dote d’un club de business angels. Une première pour un réseau d’accompagnement.

Le Moovjee devient le premier réseau doté d’un club de business angels

Les jeunes entrepreneurs « sont souvent retardés dans leur croissance par leur recherche de fonds qui les éloigne de l’activité opérationnelle » considère Dominique Restino, co-fondateur du réseau d’accompagnement pour jeunes et étudiants entrepreneurs, le Moovjee. Forte de ce constat, l’organisation se dote d’un club de business angels auquel auront exclusivement accès les entrepreneurs accompagnés par la structure depuis plus de 6 mois. Nommé sobrement « Moovjee Angels », le club est présidé par Yoann Hébert, fondateur de la société d’ingénierie informatique Netapsys et mentor au sein du réseau.

Comment faire un bon pitch commercial?
Passez à l’action :

Comment faire un bon pitch commercial?

Des mentors déjà partenaires

Le président se veut rassurant face aux futurs investisseurs. Les business angels qui souhaiteraient soutenir l’une des startups couvées par le réseau seront aussi assurés que les membres du Moovjee « travailleront en étroite collaboration avec les mentorés bénéficiaires des levées de fonds pour leur apporter tous les conseils et aides nécessaires au développement et au succès de leurs entreprises ». Là aussi, l’accès au club est réservé aux mentors déjà adhérents du Moovjee, ayant mené une relation mentorale d’au moins une année avec l’un des porteurs de projets du réseau.

Une première impulsion

La somme obtenue permettra de réaliser un effet levier auprès des acteurs traditionnels du financement, donnant aux entrepreneurs une première impulsion dans le monde des affaires. Côté candidats, les entreprises qui ne seront pas financées se verront tout de même proposer des solutions leur permettant de monter en compétence. Le réseau espère que la création de ce club permettra à ses sociétés d’augmenter la somme totale de leurs levées de fonds, soit 20 millions d’euros depuis 2015.

 

Melissa Carles 

Laisser un commentaire

Suivant