Actu

Temps de travail dans les TPE : des salariés à temps « plus que complet »

Les salariés à temps complet des TPE ne comptent pas leurs heures, selon une étude consacrée au temps de travail dans les TPE publiée ce mardi par la Dares.

Temps de travail dans les TPE : des salariés à temps « plus que complet »
Les salariés à temps complet des TPE effectueraient environ 70 heures supplémentaires sur une année, contre 41 heures en moyenne pour leurs homologues des autres entreprises. © Adobe Stock

Les salariés de TPE travaillent sans compter. D’après le service statistique du ministère du travail (Dares), la plus petite des entreprises (1 à 9 salariés) dénombre « davantage de salariés à temps partiel et une durée de travail hebdomadaire plus longue pour les salariés à temps complet que dans les autres entreprises ». Entre elles, les TPE se distinguent en matière de gestion du temps de travail. Amies du temps partiel, adeptes des contrats courts ou forçats des heures « supp’ » ? La Dares dessine 7 profils type de TPE.

Temps de travail dans les TPE : 70 heures supplémentaires en moyenne

En 2015, les ¾ des 4 millions de personnes exerçant pour le compte du million de TPE implantées sur le territoire étaient des salariés. Ils l’étaient en CDI pour 87 % d’entre eux (contre 84 % pour les entreprises à 10 salariés ou plus). S’agissant du temps partiel, les sentiers bifurquent. 28 % des salariés des TPE travaillent à temps partiel contre seulement 16 % pour les autres entreprises. Une différence de taille qui ne saurait occulter la durée de travail des salariés de TPE à temps « plus que complet » !

Le Guide du Manager
Passez à l’action :

Le Guide du Manager

Selon l’étude, les salariés à temps complet des TPE effectuent environ 70 heures supplémentaires sur une année, contre seulement 41 heures en moyenne pour leurs homologues des autres entreprises. La part des salariés des TPE ayant effectué des heures supplémentaires est plus élevé de 6 points que celle enregistrée pour les autres entreprises (40 % contre 34 %). Ces premiers sont de plus soumis en moyenne à une durée collective de travail hebdomadaire plus importante que ces derniers (36,2 % pour les salariés à temps complet des TPE contre 35,6 % pour les autres).

Temps de travail dans les TPE netpme.fr indicateur du temps de travail dans les TPE et les autres entreprises étude DARES avril 2019

Temps de travail dans les TPE : les 7 profils type de la petite entreprise

Qui se ressemble s’assemble. La Dares a identifié 7 profils type de TPE à partir d’une dizaine de caractéristiques relatives au temps de travail. Le groupe de tête est celui qui emploie presque exclusivement des salariés en CDI à temps complet (28 % des TPE, 1er profil type). Officiant le plus souvent dans le secteur des services aux entreprises (activités d’agence immobilière ou de contrôle de gestion), ces TPE comptent plus de cadres et ont peu recours aux heures supplémentaires.

Les groupes de poursuivants sont les TPE aficionados du temps partiel (16 %, 2ème profil type) et celles férues des heures supplémentaires (14 %, 3ème profil type). Les premières œuvrent dans les domaines de l’éducation (secrétariat, gestion), de la santé (médecins et cabinets) ou des services aux particuliers (associations sportives). Elles emploient majoritairement des femmes (74 % contre 48 % en moyenne). Les secondes  sont les championnes des heures supplémentaires avec en moyenne plus de 200 par an.  Celles-ci emploient majoritairement des hommes (68 % contre 52 % en moyenne) et travaillent davantage dans l’artisanat, la construction et les transports.

Enfin, le gruppetto est composé des TPE recourant principalement aux CDD (9 %, 4ème profil type), celles ouvertes très régulièrement le dimanche (9 %, 5ème profil type) et celles dont la plupart des salariés sont au forfait en jours (2 %, 6ème profil type). Fréquent, le recours aux contrats courts est toutefois minoritaire. Il s’agit des TPE actives dans les services aux particuliers (coiffure, soins de beautés, etc.), dans le milieu associatif (art du spectacle vivant) ou dans les services d’aménagement paysager. Concernant les 22 % de TPE restantes (7ème profil type), rien de saillant, un peu de tout et beaucoup de travail !

Matthieu Barry

Laisser un commentaire

Suivant