Paie, épargne et prévoyance

Si le sujet de la rémunération est souvent tabou dans l’entreprise, il convient néanmoins d’avoir une vision claire de la politique de rémunération dans son entreprise.
Lors du recrutement d’un nouveau salarié, la question de la rémunération fait souvent l’objet d’une négociation entre les parties. Les critères qui entrent en jeu pour définir la rémunération sont nombreux : le niveau de qualification du poste, l’expérience de la personne recrutée, son degré d’autonomie etc. Toutefois, il ne faut pas oublier que la grille de salaire de l’entreprise doit être cohérente. Les différences de salaire entre les employés doivent pouvoir se justifier par une différence de poste ou de responsabilité.
Mais la rémunération peut prendre différentes formes : outre le salaire, l’employeur peut proposer des primes, des avantages en nature, mais aussi un dispositif d’épargne salariale via la participation et l’intéressement.
La rémunération a une grande importance managériale, puisque son montant et surtout son évolution, est un facteur de motivation non négligeable pour les équipes.

Nos conseils les plus lus