Actu

Les 8 étapes clefs pour réussir son budget prévisionnel 2020

Qui dit rentrée scolaire, dit début d’exercice comptable, dit budget prévisionnel. Comment établir un budget prévisionnel 2020 audacieux mais réaliste, atteignable mais ambitieux ? Un point sur la marche à suivre pour réussir son budget prévisionnel.

Les 8 étapes clefs pour réussir son budget prévisionnel 2020
La trésorerie doit être au centre de l’attention : sans elle, impossible d’assurer ses arrières en cas d’imprévus. © Adobe Stock

« Organiser, ce n’est pas mettre de l’ordre. C’est donner de la vie ». À l’instar de Jean-René Fourtou, célèbre ex-PDG de Vivendi Universal, il est préférable d’attaquer l’élaboration de son budget avec enthousiasme. Car celui-ci est bien plus qu’un simple document comptable, il est d’importance capitale. Le budget prévisionnel est la traduction chiffrée de nombreuses finalités : déclinaison de la stratégie, expression d’objectifs, rôle d’anticipation et vecteur de communication. Véritable carnet de santé de l’entreprise, le compte prévisionnel projette le budget des ventes, de la production, des approvisionnements, des frais généraux et d’investissement. Dans l’idéal, les flux prévisionnels (dotation aux amortissements, marge brut d’autofinancement, plus ou moins-values de cessions d’actifs, etc.) font partie intégrante du tableau de bord. À noter, la trésorerie doit être au centre de l’attention : sans elle, impossible d’assurer ses arrières en cas d’imprévus.

Modèle de budget prévisionnel 2020 - version Premium
Passez à l’action :

Modèle de budget prévisionnel 2020 - version Premium

Budget prévisionnel 2020 : de l’analyse du marché aux investissements

La 1ère étape dans l’élaboration d’un bon budget prévisionnel 2020 est l’analyse de votre marché et celle des offres en présence. Cela permet de définir ses objectifs et sa stratégie de développement. De là, il convient de segmenter votre offre en analysant les principaux déterminants de votre chiffre d’affaires (2ème étape). Premier cheval de bataille : le budget des ventes, budget directeur du processus budgétaire. Les prévisions commerciales seront éclatées en volume (plans de production) et en valeur (prix de vente). Souvent élaborés à partir des données de l’exercice précédent, les prix prévus dépendront des conclusions de la 1ère étape (marché, pression concurrentielle, capacités de production, climat économique général, etc.).

La 3ème étape concerne les compétences et les profils nécessaires à la bonne marche de l’entreprise (embauches, masse salariale annuelle envisagée, effectifs de l’entreprise, intéressement, etc.). S’en suit la 4ème étape, l’évaluation des investissements nécessaires au lancement et/ou au développement de l’activité (fonds de commerce, bâtiments, frais d’établissement, brevets, prototypes, matériel informatique, véhicule, mobilier de bureau, etc.). À ne pas oublier, chaque investissement sera accompagné par sa durée d’amortissement.

Tableau de bord du dirigeant 2019/2020 - version Premium
Passez à l’action :

Tableau de bord du dirigeant 2019/2020 - version Premium

Budget prévisionnel 2020 : des charges externes au plan de financement

Les différentes charges externes requises (5ème étape ; honoraires, loyers, assurances, redevances, personnel extérieur, déplacements, publicité, hébergement web, etc.) et l’estimation des délais de règlement des clients et fournisseurs ainsi que le niveau de stocks nécessaires (6ème étape ; BFR clients, BFR fournisseurs, etc.) doivent être prises en compte. Attention aux divers taux : TVA, IS, intérêts (emprunts/placements), agios, d’escompte annuel pratiqué, etc.

Vient enfin le plan de financement (7ème étape : investissements, dividendes, marge brut d’autofinancement, besoin en fonds de roulement, remboursements, etc.). Bien entendu, il faut équilibrer les éventuels besoins (recensement des apports successifs en capital, des apports en compte courant, des subventions, des aides, des emprunts, des cessions d’actifs, etc.). Le principe de l’interdépendance est roi (toute modification d’une donnée implique une répercussion sur une autre). Une fois recensée la totalité de vos données, rien de mieux que de visualiser les résultats sur un graphique et tableau de synthèse (8ème étape) afin d’affiner si nécessaire ses prévisions.

Netpme Premium Abonnement
Passez à l’action :

Netpme Premium Abonnement

Budget prévisionnel 2020 : entre optimisme et pessimisme

Si l’optimisme est de mise, il ne saurait prendre le pas sur le sérieux que nécessite l’élaboration d’un budget prévisionnel 2020 réaliste. Laquelle est périlleuse : l’entrepreneur doit jouer un jeu dangereux, un jeu à enjeu. Entre un budget ronronnant qui scelle l’avenir de l’entreprise et la fougue d’un startupper qui néglige sa trésorerie, un juste milieu est à trouver. « Si l’entreprise progresse de façon plan-plan, elle risque d’être gangrénée par l’ennui et la démotivation. L’absence de challenge finit par se savoir. Les concurrents seront alors ravis de vous empêcher de marger en rond ! Il faut donc concevoir un budget prévisionnel 2020 suffisamment robuste pour atteindre les prévisions, voire les dépasser », conseille Étienne Krieger, professeur de finance à HEC.

Pour cela, une bonne organisation, de bons outils et beaucoup de rigueur facilitent une prise de risque vitale et raisonnée, une ambition réaliste et assumée. Des ratios économiques et financiers et autres formules de calcul intégrées dans certains outils de pilotage permettent aux start-up et TPE/PME de tester en chiffre leurs hypothèses de travail (plus ou moins optimistes). Des indicateurs essentiels doivent être pris en compte : ventes, marge brute, EBE, marge des distributeurs, taille du marché, etc. Ainsi, l’entrepreneur gagne du temps et choisit en tout état de cause le type de stratégie souhaité.

Matthieu Barry

Laisser un commentaire

Suivant